aller au contenu
Conseil Supérieur National des Personnes Handicapés

Avis 2013/15

Aménagement Leuze-en-Hainaut

Avis du Conseil Supérieur National des Personnes Handicapées (CSNPH) sur l'aménagement de dispositifs de guidage pour aveugles à la gare de Leuze-en-Hainaut, émis lors de la plénière du 16/09/2013.

 

Demandeur

Avis rendu suite à la demande formulée par SNCB-Holding lors des réunions du groupe de travail du 24/09/2012, 06/12/2012 et 07/03/2013.

 

Objet

Lors de l’élaboration du dossier de rénovation, une solution qui soit simple et sûre a été recherchée pour l’aménagement des dispositifs de guidage pour aveugles à hauteur de la porte d’entrée donnant sur un escalier, dans le bâtiment de la gare. Cet escalier d’accès est situé à une courte distance de la bordure de la voirie.

 

Examen

L’une des entrées/sorties vers le bâtiment de la gare (qui n’est pas l’accès le plus indiqué pour des PMR) dispose d’un escalier à l’extérieur. La porte s’ouvre vers l’intérieur, ce qui représente un risque pour les aveugles et malvoyants qui quittent la gare par cette porte. Une possibilité consiste à prévoir des dalles pododactiles à la partie supérieure et inférieure de cet escalier d’accès.

Problématique qui se pose pour l’aménagement de ces dalles :

  • Les dalles pododactiles destinées à signaler l’escalier d’accès se trouvent dans la salle des guichets sous la porte extérieure.
  • La porte d’accès « côté Rue du Seuwoir » constitue un obstacle entre les dalles pododactiles et l’escalier.
  • Il est impossible d’installer des lignes directionnelles entre les dalles situées à la partie inférieure de l’escalier d’accès et les dalles se trouvant à hauteur du passage pour piétons « côté rue », car le trottoir est trop étroit.
  • La ligne directionnelle qui se trouve dans la salle des guichets mène tant à cette porte d’accès qu’à la porte d’accès « côté quais ».

Un avis technique a déjà été demandé antérieurement. Etant donné que cette situation se retrouve dans plusieurs gares, un avis de principe est attendu. Les conclusions pourront alors être ajoutées à Revalor.

Différentes suggestions sont émises :

  • des dalles d’avertissement peuvent entourer l’escalier à l’extérieur.
  • l’entrée qui pose problème peut aussi être supprimée.
  • un trajet logique peut être recherché pour les aveugles et malvoyants, en leur évitant de devoir emprunter cette porte d’accès.
 

Avis

Les lignes directionnelles aménagées doivent être détournées de cette porte d’accès, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Un trajet de guidage logique pour aveugles et malvoyants, venant d’une part du « kiss and ride » et d’autre part de la gare des bus vers les quais, doit être aménagé, l’accès problématique à la gare n’étant alors pas signalé à l’intention des aveugles.

En présence de situations comparables dans d’autres gares, une solution semblable peut être recherchée. Cette situation peut être ajoutée comme exemple à Revalor.

Comme le CSNPH est un organe consultatif, les remarques sont de nature générale. Pour les détails techniques, le CSNPH renvoie aux bureaux techniques d’accessibilité.

Compte tenu des modifications qui ont été apportées au plan original, le CSNPH émet un avis positif concernant le trajet proposé de la ligne directionnelle.

A des fins d’éclaircissement, 2 documents sont ajoutés, à savoir

 

Avis transmis

  • Pour suite utile à SNCB-Holding;
  • Pour information au Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme;
  • Pour information au mécanisme de coordination interfédéral.
 .
 .