aller au contenu
Conseil Supérieur National des Personnes Handicapés

Avis 2013/04

Gare de Gand-Saint-Pierre

Avis du Conseil Supérieur National des Personnes Handicapées, émis lors de la réunion plénière du 18/03/2013, après les discussions des 24/09/2012 et 07/03/2013 au sein du groupe de travail 'SNCB' du CSNPH.

 

Demandeur

Avis à la demande d'Infrabel

 

Objet

Lors du réaménagement du quai 12 de la gare de Gent-Sint-Pieters (Gand-Saint-Pierre), l'architecte a placé des LED (lampes) en bordure de quai. Ces LED s'allumeront lorsque le train arrivera. Infrabel demande si c'est souhaitable.

 

Examen

Le bord du quai est constitué d'une bande de dalles podotactiles (60 cm) suivie d'une bande de marquage contrastante (11 cm) et du bord de quaoi proprement dit (40 cm), où se trouvent les lampes. Ces dernières ont été incrustées en surface.

L'idée de témoins d'avertissement lumineux est, en soi, une piste de réflexion intéressante. Le CSNPH préconise la recherche d'une signalisation nouvelle et de meilleure qualité pour tous, et ne veut certainement pas faire obstacle à de nouvelles évolutions. Le CSNPH estime toutefois que cette signalisation ne peut être mise en œuvre qu'après un examen approfondi, une concertation, des tests, la définition de normes et l'approbation.

Le principe de l'uniformité risque par ailleurs d'être violé si ces lampes ne sont pas systématiquement utilisées sur tous les quais. Ce principe ne doit pas constituer un frein aux nouveaux développements, mais la prudence est de mise. Une nouvelle fonction doit être apprise, et cela est encore plus vrai pour les MPP pour lesquels toutes les formes d'informations ne sont pas disponibles. Il est aussi possible que dans une gare sans témoins lumineux sur les quais, le voyageur part, à tort, du principe qu'il sera averti avant que le train n'entre en gare, avec tous les risques que cela comporte. Nous pensons plus particulièrement ici aux personnes présentant un handicap cognitif, aux personnes plus âgées, ...

Enfin, le CSNPH craint que les LED - fermement ancrées dans le sol pour éviter le vandalisme - ne soient pas remplacées systématiquement lorsqu'elles ne fonctionnent plus.

 

Avis

Les remarques sont générales dans la mesure où le CSNPH est un organe consultatif. Pour les détails techniques spécifiques, le CSNPH renvoie aux bureaux d'études d'accessibilité.

Le CSNPH ne peut, provisoirement, émettre un avis favorable en ce qui concerne les lampes incrustées dans le bord du quai, pour les motifs déjà évoqués précédemment.

Si la SNCB devait, après un examen approfondi, une évaluation par des bureaux d'études d'accessibilité et une concertation avec le secteur des personnes handicapées, constater qu'une généralisation des LED dans les bords des quais est souhaitable, le CSNPH est disposé à émettre éventuellement un nouvel avis.

 

Avis transmis

  • Pour suivi à Infrabel;
  • Pour information à monsieur Philippe Courard, Secrétaire d'Etat aux personnes handicapées;
  • Pour information au Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme;
  • Pour information au mécanisme de coordination interfédéral.
 .
 .