aller au contenu
Conseil Supérieur National des Personnes Handicapées

Avis 2018/21

Accueil DGHAN

Avis n° 2018/21 du Conseil Supérieur National des Personnes Handicapées (CSNPH) au sujet de la mise en service d’un nouvel accueil dans la Finance Tower au Boulevard Pachéco pour les clients de la DG Personnes handicapées (DGHAN), rendu le 03/05/2018 après consultation des membres par voie électronique.

 

Demandeur

Avis rendu à la demande de la DG Personnes handicapées.

 

Objet

La DGHAN a l’intention de déménager l’accueil pour personnes handicapées dans la Finance Tower de l’entrée principale, côté Boulevard du Jardin Botanique, vers une entrée latérale au Boulevard Pachéco. Il s’agit principalement de personnes handicapées convoquées pour un examen médical ou qui ont un rendez-vous avec un assistant social. Le nouvel accueil pourrait déjà être opérationnel début juillet 2018.

 

Examen

La société néerlandaise BV Breevast est propriétaire de la Finance Tower, qu’elle loue à l’autorité fédérale par une opération de sale & lease back. L’autorité n’est donc plus propriétaire du bâtiment.

Déjà en 2009, lorsque la DGHAN a déménagé dans la Finance Tower rénovée, le CSNPH avait formulé un avis (avis 2009/05) au sujet de l’accessibilité du bâtiment pour les personnes handicapées. Encore davantage que pour d’autres bâtiments publics, l’accessibilité était ici essentielle, étant donné que la DGHAN reçoit annuellement la visite d’environ 40.000 personnes handicapées dans le cadre de la reconnaissance médicale pour les allocations pour personnes handicapées. Le bâtiment avait hélas d’importants défauts en matière d’accessibilité. La Finance Tower est certes un dossier symbolique, mais malheureusement pas un bon exemple dans la pratique. Il est vrai que des aménagements supplémentaires ont été effectués, mais l’accessibilité laisse encore toujours à désirer.

Dans le présent avis, le CSNPH se limite au nouvel accueil et au trajet que les clients de la DGHAN doivent parcourir. Le lundi 16/04/2018, une délégation du CSNPH s’est rendue au futur accueil, sous la direction d’un responsable du projet.

Les principales constatations sont exposées ci-dessous, pour lesquelles des solutions doivent être recherchées:

Il y a dans les environs plusieurs gares de trains (tout près: Bruxelles-Congrès, un peu plus loin: Bruxelles-Nord et Bruxelles-Central), une station de métro (STIB: Botanique-Kruidtuin), des arrêts de bus de De Lijn et de la STIB et un arrêt de trams (STIB). Un parcours sûr et accessible doit être aménagé depuis et vers la gare de Bruxelles-Congrès, la station de métro Botanique et les arrêts de bus et de trams, vers l’accueil de la Finance Tower. Les carrefours Boulevard Anspach-Boulevard du Jardin Botanique et Boulevard du Jardin Botanique-Rue Royale doivent être rendus accessibles (lignes directionnelles, répétiteurs sonores…). Le chemin vers l’entrée de la Finance Tower pour les visiteurs de la DGHAN doit être bien indiqué.

A part un parking couvert avec accès limité dans la Finance Tower elle-même, il y a actuellement une bande de 7 emplacements de stationnement pour les titulaires d’une carte de stationnement le long du bâtiment (côté Boulevard Pachéco). Il n’y a pas d’emplacements de stationnement pour les personnes qui transportent leur voiturette électrique dans leur voiture. Elles ont besoin d’emplacements de stationnement plus grands afin de sortir de la voiture d’une manière confortable et en toute sécurité. Il faudrait prévoir 2 emplacements de stationnement adaptés.

Les emplacements de stationnement sont par ailleurs situés sur une assez forte pente, ce qui représente un risque pour les personnes handicapées qui transportent leur fauteuil roulant, certainement si celui-ci est démontable. Une piste cyclable et un trottoir surélevé jouxtent la bande de stationnement et constituent également des obstacles.

Un vent violent souffle souvent à cet endroit, ce qui peut gêner la remontée d’une pente ou l’ouverture d’une porte extérieure. Ce problème s’aggrave par temps de pluie. Il faut être très attentif à ces conditions, car ce facteur externe peut fortement entraver l’accessibilité du nouvel accueil, voire le rendre impossible à certains moments.

Le chemin à parcourir doit aussi pouvoir être trouvé par des personnes atteintes d’un handicap visuel. La grande porte qui donne sur une sorte de cour intérieure a une barre au milieu, que la ligne directionnelle doit donc éviter. Ensuite, on a le choix entre continuer tout droit vers un escalier et descendre une pente à gauche qui mène à l’accueil. La ligne directionnelle doit guider la personne vers la gauche au moyen d’une surface d’orientation. L’escalier doit être annoncé sur toute sa largeur par une bande d'éveil à la vigilance.

La pente est assez raide, avec une déclivité moyenne de 6,8%. Règlementairement, la déclivité peut être de 5% maximum sur 10 mètres. La double main courante est trop courte. Dans sa version actuelle, les éléments qui fixent la main courante au mur gênent l’utilisateur qui laisse glisser sa main sur la main courante pour avoir un soutien et s’orienter. Les petits trous dans les grilles métalliques sur la pente peuvent gêner les chiens guides.

Des aménagements importants sont nécessaires pour la porte donnant sur l’intérieur. La porte actuelle est trop étroite et est équipée d’un bouton de parlophone, mais ce bouton se situe beaucoup trop loin de la porte pour les personnes moins mobiles. En outre, le bouton est pratiquement introuvable pour les personnes aveugles et malvoyantes. La porte et la paroi attenante sont en verre trop peu contrasté. Il en va de même pour la fenêtre du guichet et d’autres portes vitrées sur le trajet. Un auvent ou une autre protection contre la pluie doivent être envisagés pour la porte.

Le guichet d’accueil est trop haut, les bords sont trop tranchants et entre autres une tablette surélevée pour les personnes en fauteuil roulant et une boucle d’induction pour les personnes malentendantes font défaut. Par ailleurs, le hall d’entrée est assez sombre.

Une signalétique accessible est importante. Un accompagnement des visiteurs sera souvent nécessaire.

Il n’y a pas toilettes accessibles dans les premières toilettes sur le trajet. Le CSNPH demande d’aménager des toilettes accessibles ou de prévoir une signalétique vers des toilettes accessibles à proximité.

A l’intérieur, le revêtement de sol est en textile, ce qui rend la pose d’une ligne directionnelle plus difficile. Une solution doit être recherchée pour y remédier. Par ailleurs, une ligne directionnelle visuelle dans une certaine couleur contrastée - comme on en trouve souvent dans les hôpitaux - est également intéressante pour les personnes ayant une vue normale.

Sur le trajet – assez long et source de confusion! – à l’intérieur se trouve encore une série d’obstacles, tels que des écrans en surplomb et des panneaux indiquant l’ordre de passage qui ne sont d’ailleurs pas accessibles pour les personnes atteintes d’un handicap visuel. Par ailleurs, la lumière est insuffisante à certains endroits.

Des chaises de différentes couleurs sont installées dans la salle d’attente. Il faut veiller au contraste entre les murs/sols et les chaises.

Il y a des toilettes accessibles près de la salle d’attente pour les examens médicaux, mais les barres d’appui à côté du W.-C. sont trop courtes. Cet espace n’a pas d’ouvre-porte automatique. Etrangement, les toilettes en face sans toilettes accessibles en sont équipées.

La sortie de secours donne de biais sur la pente menant vers l’extérieur (la même que celle visée ci-dessus), ce qui est gênant pour les personnes en fauteuil roulant, mais aussi pour les personnes aveugles et malvoyantes. Plusieurs dalles sont détachées, de sorte qu’il y a un risque de trébucher. Un éclairage est nécessaire par temps sombre. Comme il a déjà été signalé, la pente est assez raide, ce qui est d’autant plus gênant lors du départ.

 

Avis

Compte tenu des nombreuses objections contre le projet de nouvel accueil au Boulevard Pachéco et des mauvaises expériences lors du déménagement de la DGHAN vers la Finance Tower en 2009, le CSNPH émet un avis négatif.

Le CSNPH estime qu’un accueil distinct pour les personnes handicapées est préoccupant, alors que tout le bâtiment devrait au fond être accessible aux personnes handicapées. Le CSNPH estime qu’il s’agit là d’un mauvais signal qui est apparemment contraire aux principes d’inclusion et d’intégration.

Le CSNPH souhaite que les personnes handicapées puissent opter pour l’entrée et l’accueil de leur choix, afin qu’elles puissent choisir la solution qui leur convient le mieux. Si – malgré tout - le nouvel accueil est mis en place, le CSNPH insiste pour qu’il soit tenu compte des nombreuses remarques formulées dans la partie ‘Examen’ ci-dessus et pour qu’une solution accessible soit trouvée. La liste des remarques n’est pas exhaustive. Les points d’attention majeurs sont les suivants:

  1. Créer un parcours accessible de et vers les différents modes de transports publics dans les environs immédiats
  2. Voie publique: éliminer les bordures et obstacles aux passages pour piétons, carrefours et voies attenantes de la Finance Tower,
  3. Fournir des informations (explications, plan, signalétique) au sujet du nouvel accueil et de l’accessibilité
    • au moyen du site web et par l’intermédiaire du secteur
    • au moyen de la lettre de convocation ou de l’invitation
    • sur place, aux arrêts des transports publics, carrefours, passages pour piétons et voies attenants (signalétique)
    • à l’entrée principale de la Finance Tower (signalétique)
    • à la porte côté Boulevard Pachéco qui donne accès à la nouvelle entrée (signalétique)
    • au début de la pente, à hauteur de l’escalier (signalétique)
    • à la porte d’accès vers l’accueil (signalétique)

      Toutes ces informations doivent aussi être accessibles pour les personnes atteintes d’un handicap de lecture.

  4. Parking
    • emplacements réservés pour personnes ayant une carte de stationnement
    • au moins 2 grands emplacements de stationnement pour les titulaires d’une carte de stationnement spéciale afin de pouvoir décharger des voiturettes électriques
    • éliminer les différences de niveau avec le trottoir
  5. Signalétique
    • Lignes de guidage ou directionnelles de et vers les différents modes de transports publics dans les environs immédiats
    • Lignes de guidage ou directionnelles depuis les voies attenantes et aménagements podotactiles à hauteur des passages pour piétons et des carrefours
    • Surfaces d’orientation combinées avec des lignes directionnelles à l’entrée Pachéco, à l’endroit de la séparation pente-escalier et devant la porte d’entrée
    • Escalier: ajouter une bande d'éveil à la vigilance et une main courante + lignes contrastées au bord de chaque marche
  6. Pente
    • ajouter une double main courante facile à utiliser
    • sécuriser les dalles détachées
  7. Sortie de secours
    • à élargir pour les fauteuils roulants
    • aménager une ligne directionnelle vers la pente
  8. Partie non couverte: prévoir une protection contre les vents violents et la pluie (par exemple: auvent au-dessus de la porte d’accès)
  9. Rendre la porte d’entrée accessible
  10. Hall d’entrée
    • Le revêtement de sol en textile ne peut être gênant pour les fauteuils roulants
    • Lignes directionnelles (avec éventuellement des bandes collantes)
    • Bonne signalétique
    • Assistance
  11. Rendre l’accueil accessible et sûr pour tous les types de handicap
    • Rabaisser le guichet
    • Boucle d’induction
    • Contraste
    • Coins arrondis pour la tablette destinée aux visiteurs
    • Signalétique et pictogrammes corrects
    • Assistance si nécessaire
  12. Portes en verre: apposer des bandes contrastées à trois hauteurs: entre 0-10 cm, 85-100 cm et 140-160 cm
  13. Trajet à l’intérieur:
    • Lignes directionnelles
    • Eliminer les obstacles ou sécuriser
    • Faire attention aux autres flux de personnes (DG Indépendants)
    • Passage suffisamment large
  14. Salle d’attente
    • Contraste entre les chaises et le local
    • Prévoir un éclairage suffisant
  15. Toilettes
    • Rendre les toilettes réservées totalement accessibles
    • Installer une porte automatique
    • Signalétique claire

Etant donné que la Finance Tower est un bâtiment offrant une prestation de services aux personnes handicapées, il est essentiel qu’il soit facilement accessible aux personnes handicapées. La règlementation constitue le minimum absolu. Il fait songer à tous les handicaps, ce qui n’a eu lieu suffisamment dans le passé. L’accessibilité doit être systématiquement intégrée dans l’offre de prix.

Pour la mise en œuvre de solutions techniques, le CSNPH demande de consulter les structures techniques en matière d’accessibilité.

Il aurait mieux fallu de consulter le CSNPH à un stade plus précoce, à savoir déjà lors de la réflexion préparatoire. Si l’échéance de début juillet 2018 est maintenue, il reste très peu de temps pour rendre l’accueil accessible.

 

Avis transmis

  • Pour suite utile à Monsieur André Gubbels, Directeur général de la Direction générale Personnes handicapées;
  • Pour suite utile à Monsieur Frank Van Massenhove, Président du SPF Sécurité sociale;
  • Pour suite utile à Madame Zuhal Demir, Secrétaire d'Etat aux Personnes handicapées;
  • Pour suite utile à Madame Maggie De Block, Ministre des Affaires sociales et de la Santé publique;
  • Pour information à UNIA;
  • Pour information au mécanisme de coordination interfédéral.
 .
 .