aller au contenu
Conseil Supérieur National des Personnes Handicapées

Avis 2018/02

SNCB dalle combinée

Avis n° 2018/02 du Conseil supérieur national des personnes handicapées (CSNPH) sur le contraste de la bordure des quais aux arrêts de train et dans les gares belges, émis en séance du 15/01/2018

 

Demandeur

Avis rendu à la demande de la SNCB

 

Objet

Dans le cadre de la standardisation des arrêts et des petites gares, la SNCB est en train de dresser une liste des différents revêtements qui conviennent pour le sol des quais. A la suite de l'avis 2017/02, la SNCB a fait développer une nouvelle dalle de quai combinée.

 

Examen

En février 2017, le CSNPH a émis un avis sur le contraste des bordures de quai (avis 2017/02), dans lequel il exprimait sa préférence pour l’agencement suivant :

Rails (sombre) - bordure de quai (clair) - revêtement de quai (foncé) - dalles d'éveil de vigilance avec plots (clair) - revêtement de quai (foncé) - lignes de guidage (clair) - revêtement de quai (foncé). 

La SNCB a conçu une dalle combinée qui comprend la bande à plots et un morceau de revêtement de quai entre la bordure et la bande à plots. La SNCB s'est basée sur l'agencement suivant:

  • une bordure de quai claire (10 cm de large)
  • une dalle combinée de 1 mètre de large, composée:
    • d’une bande plane foncée de 40 cm
    • d’une bande à plots de 60 cm dans une couleur claire
  • un revêtement de quai foncé
 

Avis

  • Le CSNPH rend un avis positif à ce sujet.
  • Le CSNPH se réjouit que la SNCB ait tenu compte de son avis. En effet, il est important de consulter le secteur à temps pour les projets qui ont ou qui peuvent avoir un impact sur les personnes handicapées. Il s'agit d'un groupe important: l'OMS estime que le nombre de personnes handicapées ne représente pas moins de 15% de la population.
  • Toutefois, le CSNPH fait remarquer que dans son avis 2017/02, il était indiqué qu'il devrait y avoir une bordure d'au moins 50 cm entre la dalle à plots et le bord du quai: 

Les projets doivent être conformes à Revalor. En ce qui concerne spécifiquement l’application de bandes à plots parallèlement à la bordure de quai des gares ferroviaires, nous renvoyons à l’« Annexe B – Railway platforms » d’ISO 23599/2012. Cette norme exige une bordure plus large que Revalor 2009 (minimum 50 cm de bordure entre la dalle d’avertissement et la voie, au lieu de 40 cm), ce à quoi le CSNPH est favorable. Une plus grande largeur implique plus de sécurité, assurément pour les personnes présentant un handicap visuel.

Les 50 cm proposés sont donc acceptables, mais 60 cm seraient encore meilleurs. Bien sûr, l'uniformité doit être garantie, car les usagers non-voyants et malvoyants doivent savoir à quelle distance ils se trouvent du bord. Il est donc préférable d'utiliser la même distance partout.

  • Pour mener des analyses et des solutions techniques, le CSNPH demande à la SNCB de consulter les structures techniques en matière d'accessibilité pour une analyse technique détaillée.

 

 

Avis transmis

  • Pour suite utile à la SNCB ;
  • Pour information à monsieur Bellot, Ministre de la Mobilité ;
  • Pour information à madame Zuhal Demir, Secrétaire d’Etat aux Personnes handicapées ;
  • Pour information à UNIA, le Centre interfédéral pour l’égalité des chances ;
  • Pour information au mécanisme de coordination interfédéral.
 .
 .