aller au contenu
Conseil Supérieur National des Personnes Handicapés

Avis 2011/18

Réaménagement des abords de la gare de Liedekerke

Avis rendu par le Conseil Supérieur National des Personnes Handicapées (CSNPH) relatif au réaménagement des abords de la gare de Liedekerke en sa séance du 21/11/2011, confirmée par procédure électronique (03/12/2011)

 

Demandeur

Avis rendu suite à la demande formulée par NMBS Holding lors de la réunion du groupe de travail SNCB du 17/06/2011

 

Objet

Dans le cadre du Masterplan, les abords de la gare de Liedekerke seront profondément modifiés, avec l'aménagement d'une nouvelle voie de communication, de pistes cyclables, d'un nouveau tunnel sous les voies, d'un nouveau rond-point et d'un nouveau bâtiment abritant la gare (coté Liedekerke).

 

Examen

Le projet comporte 3 sous-projets:

  • abords de la gare avec aménagement d'une nouvelle voie de communication, d'une zone kiss & ride, de nouveaux arrêts de bus, d'un nouveau pont pour piétons et cyclistes, d'un nouveau rond-point
  • un tunnel, des quais et des auvents de quai.
    • aménagement d'un nouveau tunnel sous les voies pour la nouvelle voie de communication, de pistes cyclables et d'un trottoir élargi donnant également accès à des nouveaux escaliers et ascenseurs pour accéder aux quais.
    • le tunnel actuel réservé aux voyageurs est conservé.
  • bâtiment de la gare et parkings à vélos
    • l'actuel bâtiment de la gare sera démoli. Un nouveau bâtiment sera édifié du côté de Liedekerke Centrum.
    • le tunnel existant sera aménagé pour servir de parking à vélos.

Equipements destinés aux voyageurs en chaises roulantes

Dans le nouveau tunnel, 3 ascenseurs seront construits. Ils seront directement accessibles depuis la rue, ce qui permettra aux voyageurs en chaises roulantes d'accéder aisément aux quais.

Dans le nouveau tunnel même, il y aura un garde-corps entre la piste cyclable et la voirie afin d'empêcher l'arrêt de voitures pour déposer des voyageurs à cet endroit. La zone kiss & ride sera aménagée après l'arrêt des bus, donc pas sous le nouveau pont.

Equipements pour les aveugles et malvoyants

Etant donné qu'il n'y a dans les environs immédiats aucun autre bâtiment public ou d'autres lignes guides existantes, on a choisi dans ce projet de limiter les équipements pour les aveugles et malvoyants aux fonctions essentielles de la gare :

  • bâtiment de la gare
  • passage souterrain donnant accès aux quais
  • quais

La conception sera conforme aux règles décrites dans Revalor.
On utilisera au maximum des lignes guides naturelles (façade du bâtiment de la gare, parois du passage sous-terrain, délimitations de la place, ...).
La façade avant du bâtiment de la gare ne constitue pas, à dessein, une ligne guide naturelle, et ce pour permettre au concessionnaire d'installer une terrasse. Les aveugles et malvoyants sont déviés dès l'entrée principale du bâtiment de la gare vers les délimitations de la place grâce au placement d'une ligne guide transversale sur la place de la gare.
Des réserves sur le plan esthétique ont cependant été émises à l'égard de ces lignes guides.

A hauteur de la gare et du nouveau pont, un nouveau passage pour piétons sera aménagé. Celui-ci traverse la piste cyclable et la voirie. Il faut encore trouver une solution pour la ligne guide à aménager.

Pour ces deux éléments, l'avis d'un bureau d'accessibilité sera demandé.

 

Avis

Pour le passage et les lignes guides, une solution sûre doit être trouvée. Dans ce cadre, le CSNPH renvoie à un bureau technique d'accessibilité, ce que SNCB Holding envisage déjà.

Comme le CSNPH est un organe consultatif, les remarques sont d'ordre général. Un avis positif ne peut être émis que sous les conditions suivantes :

  • Il est tenu compte des remarques de cet avis.
  • Pour l'élaboration technique concrète, l'avis d'un bureau technique d'accessibilité est nécessaire.

Le CSNPH souhaite être tenu au courant de l'évolution de ce dossier.

 

Avis transmis

  • Pour suite utile à SNCB Mobility, Infrabel et SNCB Holding
  • Pour information au Secrétaire d'Etat aux personnes handicapées, au Ministre des Entreprises publiques et au Secrétaire d'Etat à la Mobilité
  • Pour information au Centre pour l'Egalité des Chances et la Lutte contre le Racisme
 .
 .