aller au contenu
Conseil Supérieur National des Personnes Handicapés

Avis 2010/20

Demandeur

Avis relatif à la gare d'Ostende, rendu par le Conseil Supérieur National des Personnes Handicapées (CSNPH) en sa séance du 20/09/2010

Avis rendu suite à la demande d'Infrabel lors de la réunion du Groupe de travail du 24/06/2010

 

Objet

A un certain endroit, le bout du quai est trop étroit, ce qui signifie un risque pour la sécurité des passagers.

 

Examen

Comme il y a des trains plus longs que la zone 'sûre' du quai en question, il est inévitable que des passagers descendent du train face à la partie étroite du quai (bout de quai). Le problème de sécurité se présente davantage pour les personnes avec un handicap visuel. Il est donc absolument nécessaire de guider les gens vers la partie du quai où la largeur minimum est atteinte

 

Avis

La fin du quai doit être fermée aux passagers

Les passagers qui descendent du train doivent être avertis du danger par des dalles pododactiles. Ces dalles doivent mener vers le côté du quai où la largeur minimum est atteinte

Comme le CSNPH est un organe d'avis, les remarques sont d'ordre général. La technicité de ce dossier contraint le CSNPH à formuler un avis négatif. Eventuellement, un nouvel avis positif peut être émis sous les conditions suivantes :

  • Il est tenu compte des remarques de cet avis
  • Pour l'élaboration technique concrète, l'avis d'un bureau technique d'accessibilité est nécessaire

Le CSNPH souhaite être tenu au courant de l'évolution de ce dossier

 

Avis transmis

pour suite utile à

  • B-Holding
  • Infrabel
  • SNCB Mobility

pour information

  • à Monsieur Jean-Marc Delizée, Secrétaire d'Etat aux personnes handicapées
  • à Madame Inge Vervotte, Ministre des Entreprises publiques
  • au Centre pour l'Egalité des Chances et la Lutte contre le Racisme
 .