Conseil Supérieur National des Personnes Handicapées

Avis 2021/40 : Internement


Cet avis parle de la loi sur l’internement.
La loi va être modifiée.

Un interné c’est une personne
avec un trouble mental
qui a fait un délit ou un crime.

La personne ne va pas dans une prison
mais dans une sorte d’hôpital fermé.
Il ne peut pas quitter l’hôpital.

La loi sur l’internement dit que
l’internement des personnes sert à :

  • protéger la société,
    par exemple éviter que la personne
    fasse un autre crime
  • soigner la personne
    pour qu’elle puisse de nouveau vivre
    avec les autres sans risque

Le CSNPH a lu dans les journaux
que cette loi va être changée.

Maintenant les personnes internées
pourront aller en prison
pendant de longs moments.
Ce n’est pas normal !

Le problème c’est
qu’il n’y a pas assez d’endroits
pour interner les gens,
surtout en Wallonie.
Alors on est obligé de les mettre en prison
dans une partie spéciale pour les personnes
qui ont un trouble mental.

C’est mauvais d’être enfermé en prison
quand on a un trouble mental.

La Belgique a été condamnée plusieurs fois
par la Cour européenne des Droits de l’Homme,
car elle met des personnes avec un trouble mental
en prison.
C’est un tribunal très important,
mais la Belgique n’écoute pas l’avis des juges.

Le CSNPH pense que cette situation
ne peut pas continuer :
Le CSNPH demande de ne pas mettre les gens
en prison, mais dans des hôpitaux psychiatriques.
En attendant d’avoir de
nouvelles places d’internement
dans des hôpitaux fermés spécialisés.