Conseil Supérieur National des Personnes Handicapées

Demain, c'est la Journée internationale des personnes handicapées !

Logo Journée Internationale des Personnes Handicapées

Le CSNPH rappelle la demande des personnes en situation de handicap : 
faire de vrais choix de vie et participer à la vie en société.

  1. Je me déplace en chaise roulante et je dois quitter le bureau en urgence pour prendre un train dans l’heure et récupérer mon enfant malade à l’école.
    Impossible, la SNCB exigeant que l'assistance soit réservée au moins 24 heures avant le voyage.

  2. Je suis une personne aveugle et je souhaite réaliser un paiement dans une boutique.
    Impossible, car le terminal de paiement a un pavé digital. Je n’ai d’autre choix que de donner mon code secret à un tiers.

  3. Je suis une personne en situation de handicap intellectuel, mais je peux gérer moi-même des situations simples.
    Selon le canton judiciaire et la charge de travail du juge de paix, je serai peut-être privé de toute liberté d’agir.

  4. Je suis une personne en situation de handicap nécessitant une aide régulière pour certains actes de la vie journalière. J’aime la campagne et souhaiterais y vivre.
    En raison du manque d'aides à domicile disponibles dans les zones rurales, je ne peux pas faire ce choix.

Ce sont des témoignages de personnes vivant en Belgique en 2022. Ces personnes tentent de vivre une vie normale et de suivre leur temps. Malheureusement, cela reste un vœu pieux... La plupart des personnes en situation de handicap n’ont pas le choix et doivent se contenter des libertés que la société veut bien leur consentir.

Le plan fédéral handicap est un pas intéressant dans la bonne direction, car il force les acteurs politiques et administratifs à décliner les mesures en intégrant les besoins des personnes en situation de handicap. Le CSNPH demande d’aller au-delà et attend que

  • chaque nouvelle création, construction ou transformation vise une mise en accessibilité totale selon le principe de Design Universel.
  • pour toute application digitale soit prévue une alternative non digitale et que les guichets des services publics et des entreprises privées d’intérêt général soient accessibles à tous les citoyens.
  • les choix de vie des personnes en situation de handicap soient respectés et que pour ce faire, un vrai choix existe notamment quant à leur lieu de vie : lieux de vie collectifs ou individuels.

Ce sont les véritables enjeux des élections de 2024 ! Quels sont les partis qui vont les entendre et de quelle manière ?