aller au contenu
Conseil Supérieur National des Personnes Handicapées

30/05/2020 - Communiqué de presse CSNPH : 

Se moque-t-on des personnes handicapées ?
A quand les vraies priorités sociales ?


Le Conseil Supérieur National des Personne Handicapées (CSNPH) a pris connaissance du troisième volet du plan fédéral de protection sociale et économique.

Le CSNPH découvre avec stupeur et indignation que seule une prime unique de 250 € va être octroyée aux personnes handicapées !

Le coût de la vie a depuis plus de 2 mois fortement augmenté pour les personnes handicapées : prix de l’alimentation et des médicaments, transports en public réduits, suppression des services assurés par les bénévoles. L’environnement (transports, soins spécifiques) n’est pas accessible aux personnes handicapées et génère des surcoûts que les autres citoyens n’ont pas.

Pour rappel, l’allocation de remplacement de revenus est de 20% inférieur sous le seuil de pauvreté : une personne handicapée isolée doit actuellement se contenter de 959 € par mois. Ce montant doit lui permettre de se loger, se soigner, se nourrir, se déplacer ! C’est impossible ! Les personnes handicapées doivent continuellement rogner sur les soins et l’alimentation !

Cette prime, si elle est unique, ne neutralise même pas une partie des surcoûts. Les responsables politiques auraient à tout le moins pu la rendre mensuelle pendant 3 mois à minima. Le CSNPH rappelle que, compte tenu des surcoûts évoqués plus avant et par équité avec les chômeurs temporaires, les mêmes mesures sont indispensables, à savoir d’une part une majoration temporaire de 5% de l’allocation de remplacement de revenus et d’autre part, la même prime unique.

Le CSNPH attend donc un soutien immédiat et réel aux personnes handicapées.

Personnes de contact :

FR: Présidente Gisèle Marlière - 0478 36 22 70
NL: Vice-Présidente Ingrid Borré - 0475 51 90 54