aller au contenu
Conseil Supérieur National des Personnes Handicapées

30/04/2020 - Assouplissement du confinement à la SNCB
Toutes les personnes handicapées ne reçoivent pas d’assistance

En raison de la crise du coronavirus, la SNCB n'offre plus d'assistance aux personnes à mobilité réduite. La SNCB reprendra l'assistance le 04/05/2020, mais selon des conditions plus strictes. Par exemple, l'assistance doit être demandée au moins 24 heures à l'avance pour toutes les gares d’assistance, y compris celles où, dans des circonstances normales, une période d'au moins 3 heures s'applique.

Malheureusement, les personnes aveugles et malvoyantes - ainsi que d'autres - ne pourront pas bénéficier de cette aide indispensable.
En effet, la SNCB ne permet aucun contact physique direct entre le passager et le collaborateur lors de l'assistance. Cette façon d’agir rend tout déplacement impossible pour les personnes aveugles et malvoyantes. D'autres personnes handicapées ont également parfois besoin d'une assistance physique : les personnes ayant des difficultés à marcher, les personnes handicapées mentales, etc. Les personnes handicapées sont encore plus dépendantes des transports publics pour leurs déplacements que les autres personnes. Elles aussi veulent retourner au travail, étudier et entreprendre les déplacements essentiels.

Bien que le Conseil Supérieur National des Personnes Handicapées (CSNPH) comprenne les règles de sécurité strictes pour le personnel et les passagers, l'assistance devrait être accessible à tous. C'est pourquoi le CSNPH a écrit une lettre au ministre Bellot et à la SNCB pour rechercher une solution en concertation avec le secteur du handicap. À condition d'utiliser correctement les masques buccaux, le gel désinfectant, les gants, etc., l'aide avec un contact physique peut être effectuée en toute sécurité.