aller au contenu
Conseil Supérieur National des Personnes Handicapées

Avis 2021/23 & 24 : Prolongation de la prime COVID et du chômage temporaire pour force majeure


Objet :

Ces avis parlent du rallongement de 2 règles
qui ont été fixées pendant la crise du COVID,
parce que le COVID est toujours là.

  1. Continuer à donner la prime COVID.
    Une prime c’est quand on donne de l’argent.

  2. Continuer le chômage temporaire force majeure.
    C’est quand on ne peut pas travailler
    à cause de quelque chose de grave,
    par exemple à cause du COVID.

Explications :

Certaines personnes reçoivent des allocations,
par exemple des allocations
pour des personnes en situation de handicap (PSH).

Pendant le COVID, ces personnes reçoivent
en plus une prime de € 50 depuis le mois de mars 2020

pour les aider pendant cette période difficile.
Le gouvernement va continuer à donner la prime
jusqu’en septembre 2021, parce que le COVID est toujours là.

La prime est payée tous les mois.

Les PSH qui travaillent d’habitude
et qui sont au chômage à cause du COVID
pourront recevoir leurs allocations de chômage
et de handicap jusqu’au 30 septembre 2021.


Qu’en pense le CSNPH :

  • Le CSNPH est content que la prime continue,
    car c’est encore difficile de faire des activités
    et de gagner de l’argent dans certains secteurs.
  • Mais le CSNPH rappelle qu’on a oublié d’aider
    beaucoup de personnes,
    par exemple les personnes au chômage ou en incapacité

    avant le COVID et qui ont aussi une vie difficile.


En conclusion :

Le CSNPH demande au gouvernement de :

  • Continuer à donner de l’argent aux PSH,
    car la crise sanitaire n’est pas encore finie.

    La crise a coûté beaucoup d’argent aux PSH.
    Les PSH sont encore plus exclus qu’avant
    à cause du COVID.

  • Donner des primes aussi aux personnes qui ont été oubliées.