aller au contenu
Conseil Supérieur National des Personnes Handicapées

Avis 2021/19: Cartes de stationnement pour personnes en situation de handicap


Sujet :

La DG HAN veut changer le système
pour recevoir une carte de parking
pour les personnes en situation de handicap.

Surtout pour les personnes avec un handicap
qui en ont le plus besoin,
par exemple parce qu’elles doivent aller souvent à l’hôpital.

Pour l’instant il faut 3 mois
pour recevoir la carte de parking.

Solution :

La DG HAN propose que le système aille plus vite :
2 semaines à la place de 3 mois
pour certaines personnes.

Cette carte sera valable 1 an.

Pour toutes les personnes avec un handicap
ce sera 3 mois pour avoir la carte de parking.
Mais pour certaines personnes avec un handicap
ce sera 2 semaines.

Pour recevoir la carte de parking en 2 semaines,
il faudra :

  • Être en fin de vie
    et avoir une maladie qui évolue vite
  • Faire la demande sur internet
    avec le bon document.
  • Donner les documents médicaux
    qui expliquent la maladie.
    Pour aller vite,
    il n’y aura pas de vérification par un médecin
    pour voir c’est quoi la maladie
    et si la personne a bien le droit
    d’avoir vite une carte de parking.
    On lui fait confiance.
    On pourra vérifier plus tard
    si la personne a bien droit
    d’avoir vite sa carte de parking. 

Les problèmes :

Le CSNPH ne sait pas quoi en penser :

  • Le CSNPH trouve que
    les informations médicales sont privées.
  • Le CSNPH demande qui seront les personnes
    qui vont regarder les documents
    qui expliquent la maladie
    et qui vont décider
    si la personne a droit
    d’avoir très vite sa carte de parking.
  • Le CSNPH demande pourquoi
    une demande de carte de parking
    prend aussi longtemps.

Le CSNPH propose :

  • La création d’un document que
    le médecin de la personne malade va remplir.
    Le médecin ne devra pas donner trop de détails
    et d’informations privées sur la personne malade.
  • Le document doit être bien écrit
    pour ne pas choquer les personnes malades.
  • Prolonger d’un an la carte de parking
    si la personne malade vit toujours après un an.

En conclusion : 

Le CSNPH pense qu’il faut changer tout le système
pour recevoir des cartes de parking.
Pas seulement pour les malades en fin de vie.