aller au contenu
Conseil Supérieur National des Personnes Handicapées

Avis 2020/17 : L'écriture d'un testament par les personnes aveugles ou sourdes

 

Les faits :

Tout le monde a le droit
de faire un testament.

Un testament, c’est un texte qui explique
à qui on veut donner son argent et ses affaires
quand on sera mort.

La loi dit qu’on peut écrire son testament
soi-même à la main
ou qu’on peut demander
au notaire de le faire.

Quand on écrit son testament soi-même,
c’est gratuit.

Quand on va chez le notaire,
c’est payant.

Comme une personne aveugle ne sait pas écrire
son testament à la main,
elle est obligée de demander au notaire
et de payer.

Les problèmes :

  • Le prix élevé : faire rédiger un testament
    en Belgique coûte entre 300 et 500 euros.

  • Toute personne peut rédiger son testament
    elle-même et le garder chez elle :
    c’est gratuit.

  • Les personnes aveugles ou sourdes
    sont obligées d’aller chez le notaire.

    Ces personnes sont discriminées :
    pourquoi doivent-elles payer
    alors que pour l’ensemble de la population
    c’est gratuit ?

    Etre discriminé, c’est être traité différemment
    à cause de son handicap.


Que demande le CSNPH :

La suppression de cette discrimination par :

  1. L’écriture gratuite d’un testament par le notaire
    pour les personnes aveugles.

  2. L’assistance gratuite d’un interprète
    gestuel pour les personnes sourdes.