Gehe zu Inhalt
Conseil Supérieur National des Personnes Handicapées
Leider existiert diese Seite nicht auf Deutsch

22/02/2021 - Plénière

Le Conseil Supérieur National des Personnes handicapées (CSNPH) a tenu sa réunion plénière mensuelle le 22 février 2021.

Madame la Ministre Karine Lalieux chargée des Personnes Handicapées a souhaité être présente pour l’installation du nouveau CSNPH.

La Ministre a félicité les membres pour leur engagement. Elle poursuivra l’étroite collaboration avec le CSNPH.

La Présidente du CSNPH, Madame Gisèle Marlière, a rappelé l’investissement attendu de chaque membre. Elle a souligné l’enjeu du travail collectif dépassant les spécificités individuelles des membres.  

La personne de contact de la DG Personnes handicapées (DG HAN) a présenté les chiffres relatifs au traitement des dossiers. La tendance à la hausse du stock des dossiers en attente de traitement augmente. Les réformes relatives aux allocations qui viennent d’entrer en vigueur ne peuvent expliquer à elles seules cette augmentation ; la DG HAN promet une analyse complète dans les mois à venir. Le CSNPH suivra de très près l’évolution des chiffres.

Dans le cadre du projet TRIA de la DG HAN (outil informatique en développement pour la gestion future des dossiers d’allocations pour les personnes en situation de handicap), le CSNPH est rentré dans un cycle de réunions de travail au sein de la DG HAN (groupes de travail thématiques) et au sein du comité de pilotage du projet avec les institutions de sécurité sociale concernées.

Le suivi du COVID-19 a également été abordé. L’enjeu de l’accessibilité de la communication et des centres de vaccination a été discutée. Bien qu’il s’agisse d’une compétence régionale, le CSNPH reste attentif sur ce point compte tenu de son implication dans la Task force COVID - groupes vulnérables.

Le cabinet du Secrétaire d’Etat pour la Relance et les Investissements stratégiques, Monsieur Thomas Dermine, est venu présenter les grands axes du futur plan de relance et de résilience (PRR) de la Belgique. Ce plan doit être soumis à la Commission européenne pour la fin avril 2021. Le CSNPH a insisté sur la transversalité du handicap et la nécessité de voir pris en compte les besoins des personnes handicapées dans tous les axes du plan et dans les projets qui seront financés. Le CSNPH aurait apprécié recevoir un complément d’information sur les projets concrets. Compte tenu de l’enjeu, la plénière rendra un avis sur ce dossier.

 

Contact: