aller au contenu
Conseil Supérieur National des Personnes Handicapés

Allocations familiales

La situation des enfants confrontés aux réalités du handicap est très dure. Ces situations engendrent aussi des coûts importants. C'est au niveau des allocations familiales que la législation a prévu des interventions financières. Deux cas de figure sont possibles:

  • soit il s'agit d'un enfant qui est lui-même en situation de handicap
  • soit il s'agit d'un enfant dont l'un ou les parents est en situation de handicap
 

Concrètement:

Enfant en situation de handicap

Les personnes âgées de moins de 21 ans ne peuvent bénéficier d'allocation de remplacement de revenu ni d'allocation d'intégration. Par contre, elles peuvent recevoir des allocations familiales supplémentaires pour enfants atteints d'une affection ou d'un handicap

Vous trouverez les modalités d'attribution du allocations familiales supplémeantaires dans la brochure "Mesures pour les personnes handicapées", disponible au format pdf sur le site du SPF Sécurité sociale, via le lien suivant :

Enfant de parents en situation de handicap

Les enfants âgés de moins de 21 ans peuvent percevoir des allocations familiales supplémentaires si leur(s) parent(s) n'exerce(nt) aucune activité professionnelle et perçoi(ven)t soit une allocation de remplacement de revenu, soit une allocation pour l'aide aux personnes âgées, soit une allocation d'intégration pour laquelle la réduction d'autonomie est de 9 points au minimum

Vous trouverez les modalités d'attribution du supplément d'allocations familiales dans la brochure "Mesures pour les personnes handicapées", disponible sur le site du SPF Sécurité sociale au format pdf via le lien suivant :

Des informations utiles sont aussi disponibles sur le site de l'Office National d'allocation familiales pour travailleurs salariés (ONAFTS) :

 

Que demande le CSNPH par rapport aux allocations familiales supplémentaires ?

Au cours de la législation précédente, des majorations de montants accordés ont été introduites. Le CSNPH demande qu'une évaluation complète du système des allocations familiales supplémentaires pour enfants en situations de handicap soit menée au plus vite. Sur base des résultats de cette évaluation, les adaptations éventuelles nécessaires devront être apportées à la loi.

 .