aller au contenu
Conseil Supérieur National des Personnes Handicapées

News 22-10-2018 Nouvel outil SNCB: “J’ose prendre le train!”

La SNCB a créé un outil pour aider des personnes ayant des difficultés d’orientation et de compréhension ainsi que les personnes présentant un handicap intellectuel à prendre le train.

Le Conseil Supérieur National des Personnes Handicapées (CSNPH) apprécie cette initiative, car les personnes présentant un handicap intellectuel sont souvent oubliées dans le cadre de l’accessibilité pour les personnes handicapées. Voilà pourquoi le CSNPH a contribué à ce projet.

Pour contribuer à répondre aux besoins d’apprentissage et d’autonomie des personnes ayant des difficultés d’orientation et de compréhension ainsi que celles présentant un handicap intellectuel, la SNCB a mis en ligne l’outil « J’ose prendre le train ». Cet outil a été élaboré avec des personnes présentant un handicap intellectuel et en collaboration avec Inclusion et Inclusie Vlaanderen. Tout au long du développement du projet, la SNCB s’est fait conseiller par UNIA et le CSNPH (voir aussi avis 2017/19).

L’outil comporte 3 modules (téléchargeables au site web de la SNCB) :

  • Le manuel du guide
  • Le guide même, « J’ose prendre le train »
  • Une base de données contenant des photos et des pictogrammes

Le guide peut être adapté aux besoins spécifiques du voyageur et au voyage qu’il souhaite faire. Dans le guide, le client trouve – dans un langage facile – les informations dont il a besoin pour préparer son voyage, acheter un ticket (par le biais des différents canaux) et demander de l’assistance, avant et pendant son voyage. Le guide est disponible en français, en néerlandais, en allemand et en anglais.

Le CSNPH félicite la SNCB pour cette initiative dont bénéficieront sans doute beaucoup de personnes : non seulement les personnes présentant un handicap intellectuel, mais aussi des personnes âgées, des enfants, des personnes sans expérience avec le transport ferroviaire etc. Le CSNPH souhaite que d’autres initiatives soutenant l’accessibilité des personnes handicapées soient prises car, pour le CSNPH, l’objectif final demeure un service ferroviaire accessible à tous.

Voir aussi :

  • Avis 2018/13 relatif à la révision du Règlement européen sur les droits et obligations des voyageurs ferroviaires
  • Avis 2018/05 sur l’annonce du côté de sortie du train
  • Avis 2018/01 sur la signalétique de la SNCB
  • Avis 2017/11 sur le délai minimum de réservation d’assistance réduit de 3 heures
  • Avis 2017/09 sur Revalor