aller au contenu
Conseil Supérieur National des Personnes Handicapées

Avis 2020/04 : ScanCar et LEZ - Facile à lire


Le ScanCar, c’est quoi ?

Des villes en Belgique comme par exemple :
Liège, Charleroi, Bruxelles et Knokke-Heist
contrôlent les voitures garées
par une voiture qui a une caméra sur le toit.
C’est une ScanCar.

La caméra fait une photo des plaques d’immatriculation.
C’est pour vérifier si la place de parking est payée
ou si la voiture peut être garée gratuitement.

Les problèmes :

La carte est personnelle.
Cela veut dire que l’utilisateur peut utiliser sa carte
dans toute voiture.

Chaque commune décide qui doit payer.
Chaque commune décide aussi ce que
la personne doit faire pour ne pas payer.

Souvent la personne doit aller sur beaucoup de sites internet.
Par exemple, la personne va à 10h chez son médecin à Ixelles,
puis chez le pharmacien à Saint-Gilles,
et ensuite faire ses courses à Anderlecht.
Elle devra enregistrer la plaque de la voiture dans les 3 communes.
C’est vraiment très embêtant.

La personne peut seulement enregistrer 1 ou 2 voitures.

La ScanCar ne sait pas voir si la personne
a droit à la place de parking gratuite
pour personnes handicapées.

Les personnes handicapées ne savent plus se déplacer facilement.
Il y aura une différence entre les personnes qui ont une voiture
et les personnes qui n’ont pas de voiture.
L’aide des amis et des voisins n’est plus possible.

Que demande le Conseil ?

Le Conseil n’est pas content
car la liberté de la personne handicapée de se déplacer diminue.

La carte doit être liée à la personne, pas à la voiture.

Il faut changer le contrôle :

  • Pas juste pour les personnes handicapées.
  • Pas juste pour les personnes qui veulent aider les personnes handicapées,
    car elles risquent des amendes.

Il faut rendre plus simple l’accès aux places pour personnes handicapées
pour toutes les personnes qui ont la carte de stationnement.
Il faut une seule et même règle pour toute la Belgique.

 


La LEZ, c’est quoi ?

La LEZ c’est la "Zone de basses émissions".
La LEZ interdit aux véhicules qui salissent l’air
de rouler dans certaines villes.

C’est comme ça
à Bruxelles, à Anvers et à Gand.

En région wallonne, certaines communes vont bientôt aussi avoir cette règle.
À partir de 2023, cette mesure existera dans toute la Wallonie.

Les problèmes :

Les chauffeurs de véhicules polluants qui roulent
dans les zones LEZ doivent payer des amendes.

Des exceptions sont possibles pour

  • les véhicules de transport de personnes handicapées
  • les véhicules adaptés aux personnes handicapées.

Quand une personne veut rouler à Bruxelles,
elle doit s’enregistrer sur internet.
Mais toutes les personnes handicapées
n’ont pas internet.

Que demande le Conseil ?

Le Conseil n’est pas content.

Le Conseil est d’accord qu’il faut protéger la nature,
mais les personnes handicapées doivent aussi se déplacer.

Les personnes handicapées sont souvent pauvres
et n’ont pas les moyens de souvent changer de véhicule.

Le Conseil demande
une loi juste et simple pour tous.